< PASSION SUV :: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines
 


PASSION SUV  Index du Forum

 

 

PASSION SUV
Forum d'information regroupant les essais / les informations SUV * crossover * 4X4 * SUV hybride et plug-in depuis 2006 !

PASSION SUV  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PASSION SUV Index du Forum -> Nouveaux CT / LES NOUVELLES HOMOLOGATIONS / Dossier DIESEL et autres carburants -> WLTP et RDE /Nouvelles HOMOLOGATIONS a venir dès 2017 / Le dossier / Les infos suivi au fil du net.......... -> WLTP et RDE le dossier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gegedelyon
Fondateur / Administrateur ( trice)

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2009
Messages: 60 672
Localisation: Entre la plage en 66 dès Avril /Mai et au chaud en 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Système d'aide a la conduite ( Type Coyote): Oui Coyote principalement / WAZE 4.0 en complément sur Samsung Galaxy S7

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 08:10    Sujet du message: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines Répondre en citant


Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines
Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie
Audric Doche Le 26 Octobre 2016 à 14h40




A trop vouloir se concentrer sur le CO2 et uniquement sur le CO2, l'Europe a créé une bombe à retardement qu'il est aujourd'hui presque impossible à désamorcer.  
 
 
La commission prépare justement actuellement le nouveau cycle d'homologation avec le test en conditions réelles, et la marge d'erreur accordée aux constructeurs sera discutée jusqu'en fin d'année.  
 
 

En attendant, l'Europe se rend petit à petit compte que les moteurs essence sont, eux aussi, des coupables...oubliés. 
 
 

Avec le matraquage médiatique de ces derniers mois, il n'est pas difficile de faire croire à quiconque que la pollution atmosphérique aux particules fines et très fines, ces microscopiques bouts de combustion qui pénètrent dans l'organisme et le polluent des hydrocarbures hautement cancérigènes, est l'apanage du moteur diesel.   
 
 
Pourtant, ce serait vite oublier l'autre camp : le moteur essence.  
 
 
En fait, plutôt que de tirer sur le moteur essence, c'est sur l'injection directe principalement (le mélange est moins "homogène" et génère des zones où le mix carburant/air est plus riche, ce qui donne une augmentation des particules lors de l'explosion) et l'augmentation des taux de compression ces dernières années qu'il faudrait tirer (il n'y a qu'à voir ce qu'est capable de faire Mazda sur ses moteurs essence, dont les taux flirtent avec les 18:1).  
 
 
L'injection directe (qui consiste à injecter directement le carburant dans la chambre de combustion) a permis de réduire les consommations, mais la contrepartie est donc l'augmentation des particules fines.  
 
 
Et c'est là que nous retombons dans le cercle vicieux instauré par l'Europe depuis de nombreuses années : "le CO2 est l'ennemi, nous allons nous concentrer dessus".  
 
 
Voilà un peu la stratégie choisie par les autorités qui en ont oublié totalement le reste des (vrais) polluants. 
 
 
  
 
 
Un cas totalement similaire, mais dans un tout autre domaine, pourrait être mis en corrélation : il y a plusieurs décennies, les Etats-Unis partent en guerre contre le surpoids.  
 
 
L'ennemi est très vite trouvé : le cholestérol, et le gras dans la nourriture.  
 
 
Les autorités mettent alors le paquet pour limiter au maximum la consommation de produits gras en faisant de la publicité (pourtant bon pour la santé, à condition qu'il s'agisse d'acides gras intéressants) au profit des sucres.  
 
 
Le résultat ?  
 
 
Une explosion de l'obésité.  
 
 
Le problème est totalement similaire pour l'automobile : le CO2 a été combattu par tous les moyens (souvent inutilement, notamment avec le downsizing...), mais au final, le combat contre la pollution (tout comme le combat contre l'obésité) n'a pas été gagné, loin de là, à cause du mépris des autres paramètres de l'équation. 
 
 
  
 
 
Un futur test en conditions réelles qui pose problème, y compris pour les moteurs essence
Aujourd'hui, le nouveau cycle d'homologation avec le fameux test en conditions réelles baptisé "RDE" est en discussion.  
 
 
La commission européenne propose un dépassement maximal de 50 % des normes, mais les constructeurs demandent, eux, 300 % de dépassement.  
 
 
L'ONG Transport & Environnement, qui est souvent présente dans les débats, préconise de son côté 30 %.  
 
 
Et si les constructeurs demandent autant, c'est qu'il y a une raison : les automobiles dans leur configuration actuelle seront certainement incapables de répondre aux limites qui sont en passe d'être mises en place. 
 
Ainsi, nous en revenons à notre moteur essence :  
 
 
il est tout autant coupable que le moteur diesel. Certains analystes estiment que les émissions de particules fines des moteurs essence pourraient dépasser celles de moteurs diesels d'ici 10 à 15 ans.  
 
Il existe pourtant une solution simple :  
 
le filtre à particules, particulièrement efficace sur un moteur essence où les gaz d'échappement sont bien plus chauds, ce qui réduit considérablement le risque d'encrassement du filtre (problème des moteurs diesels).  
 
 
Mercedes a franchi le pas il y a deux ans sur la Classe S, et Volkswagen s'apprête à le faire. 


Les autres y seront certainement contraints s'ils ne veulent pas dépasser de 300 % les limites du test d'homologation en conditions réelles...   









Avec le rééquilibrage motorisations ESSENCE par rapport au DIESEL / Ojectif 50/50  atteignable a court terme  , les hybrides et PLUG-IN n'occupant  que 3 % environ , les électriques  sous 1 % / La pollution et sa source va s'inverser aussi  suivant cette nouvelle mode


Et quand le CO 2 sera a nouveau la CIBLE PRINCIPALE be-cause réchauffemrent non maitrisé  / On verra la réhabilitation du DIESEL pointer son nez 
 
 



Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc : http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
"Pourquoi l'arrivée d'un AUDI Q 5" c'est digne d'un film / Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur "
Paul VALERY"
"J'accuse les hommes de crimes sans pardon
Au nom d'un homme ou d'une religion.
"
M SARDOU Bercy 98
https://www.youtube.com/watch?v=TtJ3NmyUQco
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 08:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nounounounou


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 228
Masculin
Système d'aide a la conduite ( Type Coyote): waze/tomtom

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 08:53    Sujet du message: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines Répondre en citant

c'est quand meme marrant ce truc de fixer une limite avec droit a la depasser de x%
pourquoi ne pas fixer un seuil infranchissable directement au bon pourcentage...ça serait moins hypocrite non?
Revenir en haut
gegedelyon
Fondateur / Administrateur ( trice)

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2009
Messages: 60 672
Localisation: Entre la plage en 66 dès Avril /Mai et au chaud en 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Système d'aide a la conduite ( Type Coyote): Oui Coyote principalement / WAZE 4.0 en complément sur Samsung Galaxy S7

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 09:08    Sujet du message: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines Répondre en citant

  mais il semble que de nombreuses marques n'en sont pas capable  car motorisations has ben et non adaptables ,comme pour les diesels et le fait de couper sciemment les dispositifs de dépollution sous prétexte de casse /fiabilité MOTEUR ( permis par la norme NEDEC )  , ils disent programmation au lieu de soit disant dispositif  de coupure  FAUX culs en groupe la !


Pour les ESSENCES comme il n'y a pas que les petites marques concernées  qui ne  passeraient pas une norme trop stricte  ..........on prend des dispositifs / seuils a géométrie variable les politiques adaptent les lois / Normes pour préserver l'emploi  ..............BELLE hypocrisie tout ça ..............la santé est  loin , très loin de leurs préocupations 





Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc : http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
"Pourquoi l'arrivée d'un AUDI Q 5" c'est digne d'un film / Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur "
Paul VALERY"
"J'accuse les hommes de crimes sans pardon
Au nom d'un homme ou d'une religion.
"
M SARDOU Bercy 98
https://www.youtube.com/watch?v=TtJ3NmyUQco
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nounounounou


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 228
Masculin
Système d'aide a la conduite ( Type Coyote): waze/tomtom

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 09:31    Sujet du message: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines Répondre en citant

oui enfin si tout le monde est en bonne santé mais qu'on creve tous la faim au final c'est pas mieux... tout est dans l'equilibre, le probleme c'est que l'equilibre est fortement pondéré par ceux qui ont beaucoup d'argent (les grosses industries) qui font pencher la balance en leur faveur a eux uniquement  d'ou la rupture de l'equilibre au final. Le probleme c'est que personne n'ose etre impartial parce que son emploi disparaitrait aussi vite qu'une particule dans un FAP en regeneration :( et que en plus en prenant une decisionnen faveur du riche il aura une petite comission qui va lui faciliter la vie  :)
Les dés sont pipés des le debut rien n'y changera. Le seul espoir c'est un passage du prix du petrole a 200€ le baril faison ainsi mourire l'industrie qui pour le moment impose les normes qui lui vont bien...si y'a plus de mazout ni d'essence accessible au grand public y'a plus de pollution du a ces combustibles...et du coup obligation de changer d'energie et de polluants :)
Revenir en haut
gegedelyon
Fondateur / Administrateur ( trice)

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2009
Messages: 60 672
Localisation: Entre la plage en 66 dès Avril /Mai et au chaud en 69 en hiver
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Système d'aide a la conduite ( Type Coyote): Oui Coyote principalement / WAZE 4.0 en complément sur Samsung Galaxy S7

MessagePosté le: Ven 28 Oct 2016 - 09:40    Sujet du message: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines Répondre en citant

 trop radical mais compréhensible  :



Le seul bémol c'est qu'a 200 euros ou dollards le baril , les carburants dit synthétiques ou BIO carburant (agricarburant )  seront compétitifs  donc aucune révolution du côté des motorisations , a la limite le GAZ sera plus compétitif qu'une généralisation de motorisations Hybride et électrique ( fabrication / stockage des batteries et leur recyclage : terres rares / infrastructure de recharge etc...........  / En plus les BIO-carburants sont moins polluants et passent sans artifices les normes les + sévères .............une filère trop peu exploitée mais rapidement efficace si besoin .............







CHALLENGES / Actu auto
Particules : le moteur à essence moins propre que le Diesel

Le 26.10.2016 à 18h40

Les écologistes craignent que la généralisation du filtre à particules sur le moteur à essence soit retardée par la marge accordée aux constructeurs dans le calcul des émissions réelles.


Solution miracle ? 


Tout le monde n'est pas d'accord. En attendant, le filtre à particules est la solution incontournable pour respecter la norme Euro 6 en vigueur. 
Le moteur à essence devra à son tour l'adopter sous peu. 
IMAGE © PSA PEUGEOT CITROËN





Une nouvelle étude publiée par le Centre for Environmental Policy at Imperial College of Science of London confirme que les voitures Diesel les plus récentes émettent plus d'oxydes d'azote en conditions réelles de circulation que durant les tests d'homologation. 
La belle affaire ! 
Voilà des années que les fonctionnaires de Bruxelles connaissent ce décalage et qu'ils s'en accommodent en rejetant la responsabilité sur le législateur. 
N'est-ce pas à lui qu'il revient de rédiger une norme plus réaliste?
C'est par son exhaustivité que l'étude anglaise est remarquable. 
Jamais autant de véhicules Diesel homologués Euro 6 (la norme du moment, entrée en vigueur en septembre 2015) n'avaient été essayés en laboratoire, sur des bancs à rouleaux puis sur route, en conditions réelles de circulation
Au final, les chercheurs britanniques confirment ce que leurs homologues allemands, néerlandais et français ont constaté chacun de leur côté au cours des douze derniers mois : les 39 voitures Diesel Euro 6 de toutes marques examinées recrachent en moyenne 4,5 fois plus de NOx que la limite légale. 
Entre la voiture la plus et la moins vertueuse, c'est le grand écart : 
de une à vingt-deux fois le seuil de NOx maxi autorisé (0,08 g/km).
Un facteur de conformité pour compenser le manque de fiabilité des tests
Dans le même temps, la presse s'émeut d'apprendre que la Commission européenne persiste et signe : en décembre 2016 devrait être définitivement adopté le principe d'un dépassement de 50 % du seuil maxi de particules autorisé durant les tests routiers d'homologation (le fameux cycle RDE, pour Real-Driving conditions Emission Test). 
Les ingénieurs appellent cela un "facteur de conformité" et la plupart des États-membres se disent favorables à cette mesure qui satisferait grandement les constructeurs.
Cette marge de 50 % procède de la volonté de la Commission européenne de prendre en compte la réalité de la conduite, dont les conditions varient très sensiblement d'un coin à l'autre du Continent, d'un conducteur à l'autre. 
Mais le grand public comme les militants écologistes préfèrent s'en tenir aux apparences. 
Ils soulignent l'ineptie qui consiste pour le législateur à édicter de nouvelles règles plus contraignantes sans se préoccuper de faire respecter les précédentes
Les normes Euro 4, 5 et 6 successives ont toutes péché par excès en instaurant des objectifs trop difficiles à atteindre dans le délai imparti.
Les militants écologistes ne contestent pas la nécessité de mieux prendre en compte la réalité du décalage entre conduite réelle et en laboratoire. 
Mais ils craignent que la tolérance de 50 % ne repousse la généralisation du filtre à particules sur les motorisations à essence. 
"Avec cette proposition ridicule, les États membres essaient une fois encore de diluer les lois européennes, même au prix d’une facture catastrophe en termes de santé publique. Nous appellerons la Commission européenne à venir s’expliquer devant le Parlement" a déclaré l'Euro Député Bas Eickhout, membre de la commission d'enquête parlementaire sur les émissions des véhicules (EMIS). 
De quoi faire douter de la compétence ou — pire — de l'impartialité de leurs Eurodéputés.
Si l'essence rejette aujourd'hui des particules, c'est pour émettre moins de CO2
L'incompréhension risque de grandir encore lorsque l'automobiliste-citoyen saura qu'un filtre à particules coûte environ dix fois moins cher pour moteur à essence que pour un Diesel (entre 25 et 40 euros). 
Il représente toutefois une complexité que les motoristes préfèrent s'épargner, d'autant qu'ils disposent d'autres leviers à actionner pour abaisser le taux de particules (pression d'injection de carburant, taux de recirculation des gaz d'échappement). 
Pour autant, Daimler, le Groupe Volkswagen et le Groupe PSA ont annoncé leur volonté de généraliser au plus vite le filtre à particules sur le moteur à essence.
Transport & Environment choisit d'en conclure que le scandale des NOx et des particules du Diesel pourrait être suivi d'un autre, touchant cette fois-ci le moteur à essence. L'ONG s'inquiète de ce que le moteur à essence rejettera bientôt plus de particules que le Diesel mais n'en relâche pour autant pas ses efforts dans sa volonté de l'éradiquer. Elle oublie aussi de rappeler que si les moteurs à essence les plus récents ne peuvent plus se passer de filtre à particules, c'est paradoxalement à cause de la réglementation actuelle qui donne la priorité à la chasse au CO2. 
Elle incite les constructeurs à diminuer la taille de leurs moteurset le nombre de cylindres comme à généraliser l'injection directe et le turbocompresseur pour faire bonne figure durant les tests normalisés d'homologation.
 Quitte à consommer davantage "dans la vraie vie" et émettre des particules fines qu'on ne connaissait pas jusqu'alors dans les gaz d'échappement des moteurs à essence.  


Pour connaître la vérité sur les vrais chiffres et ou passe nos impôts/Taxes etc : http://www.ifrap.org/
Trop d'impôt tue l'impôt : http://www.contribuables.org/
"Pourquoi l'arrivée d'un AUDI Q 5" c'est digne d'un film / Il était une fois un arbre
https://www.youtube.com/watch?v=E8udIbKmZ84
"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur "
Paul VALERY"
"J'accuse les hommes de crimes sans pardon
Au nom d'un homme ou d'une religion.
"
M SARDOU Bercy 98
https://www.youtube.com/watch?v=TtJ3NmyUQco
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:08    Sujet du message: Le moteur essence, autant coupable que le diesel dans la pollution aux particules fines

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PASSION SUV Index du Forum -> Nouveaux CT / LES NOUVELLES HOMOLOGATIONS / Dossier DIESEL et autres carburants -> WLTP et RDE /Nouvelles HOMOLOGATIONS a venir dès 2017 / Le dossier / Les infos suivi au fil du net.......... -> WLTP et RDE le dossier Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua